III) La Barbie dans la prévention et la publicité

 

a) La Barbie dans la prévention

La poupée Barbie peut avoir une influence néfaste sur les jeunes filles vulnérables du fait de sa blondeur et de sa minceur inhumaine. La poupée Barbie est accusée de modifier l'image d'une "vraie" femme, et d'encourager à l'anorexie.

 1) Barbie en lutte contre l'obésité

 En effet de plus en plus de jeunes deviennent en surpoids. La création du slogan "Manger, Bouger" crée par le « Programme National Nutrition Santé » n'a plus le même effet qu'au départ, à cause du nombre de fois que cela à été vu (magazines, publicité, télévision, courriers). La Barbie, couramment utilisé comme jouet, l'association américaine Active Life Movement présente une Barbie bien loin de sa ligne légendaire.  Ils veulent nous montrer nos jouets avec quelques kilos en trop (Playmobiles, Batman, Barbies...), d’après eux c'est un bon moyen pour faire réagir les jeunes de notre génération. D'autant plus en les mettant dans des situations de la vie quotidienne, situations ou nous pouvons nous identifier. L'objectif ? Faire bouger les enfants afin de lutter contre l'obésité, pour leur faire prendre conscience des risques liés à la malbouffe. L'objectif est aussi de sensibiliser en choquant dans le bon sens du terme. Cette association nous expose une Barbie obèse couchée dans un lit au milieu d'une chambre en désordre, ordinateur sur les genoux, déchet fast-food posé à côté d'elle. Avec les mensurations qu'on lui connaît, difficile de trouver Barbie crédible dans cette lutte. Leur slogan « Keep obesity away from your child » pourrait se traduire par « Protéger vos enfants de l'obésité ». L'idée est de donner envie à la jeune génération de bouger, de s'amuser et de pratiquer une activité physique régulière.

 

2) Barbie en lutte de l'anorexie

En 1959 la télévision à diffusée la toute première publicité que la Barbie ! Le message était déjà là : « Je veux etre comme Barbie, et en attendant, je vais jouer avec ma Barbie ! » Aujourd'hui quelles sont les petites filles qui n'ont pas joué à la "Barbie" ou en entendu parler ? Même nos mères y ont joués, en s'inventant des histoires de princes et de princesses, une vie idéale dans un monde parfait. Beaucoup de petites filles considèrent la Barbie comme la femme "parfaite" avec des mensurations de rêve. Blonde, grande, mince, elle a tout pour plaire et fait fantasmer les jeunes filles dès leur plus jeune âge. Heureusement, la majorité d'entre nous, ne ressemblerons jamais à cette être miniature. Pour certaines jeunes filles qui ont voulu devenir sa copie conforme, cela à fait des ravages.


La Barbie est accusée de fausser l’image de la femme et d’encourager notamment l’anorexie. C'est pour quoi une jeune étudiante Galia Slayen a pris Barbie comme symbole de sa lutte pour lutter contre les troubles alimentaires. Elle a fabriqué, grandeur nature 'la poupée Barbie' avec laquelle elle jouait quand elle était enfant. Cette expérience à révélé que cette poupée  auraient des proportions inhumaines qui laisserai apparaître une anorexie profonde si cette personne était réelle. Elle a confectionné une Poupée de 1m82 avec un tour de poitrine de 99cm, un tour de taille de 45cm, des hanches de 83cm et ses chaussures seraient de taille 35 (avec les  moyens du bord :grillage métallique,  papier mâché, du bois, une 'tête a coiffer' trouver dans un magasin de jouets). Le résultat est plutôt effrayant : la Barbie obtenue est très grande, avec des jambes interminables, une taille squelettique et une poitrine disproportionnée.  Une Barbie de taille réel ne pourrait se déplacer qu’à quatre pattes avec des mensurations pareilles. Galia a démontrer que le corps de la poupée qui paraissait si svelte et si harmonieusement galbé quand elle était encore de sa taille d'origine (20 centimètres), est devenu une 'femme', un mannequin grandeur nature squelettique et déformé.

       

b) La Barbie dans la publicité

La Barbie est en quelque sorte la femme parfaite et une icône publicitaire.
Depuis sa création en 1959 la poupée Barbie a été vendue à plus d'un milliard d'exemplaires, elle a accompagné l'enfance de très nombreuses petites filles. La Barbie est surtout reconnue pour ses formes inhumaines, sa blondeur éclatante et son corps de rêve.

 

1)La Barbie se met au sport

   Egol : Pilules amaigrissantes